Unir les associations,

Développer les solidarités

Bienvenue

Le site Internet de l'Entente des Gestionnaires des Centres d'Accueil a connu ces dernières semaines de problèmes techniques. Vous êtes nombreux à avoir remarqué que l'EGCA n'était plus présente sur Internet. En attendant de pouvoir vous accueillir sur un tout nouveau site, actuellement en cours d'élaboration, nous sommes heureux de vous retrouver sur ce site temporaire, que nous veillerons à compléter et rendre aussi utile que possible.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

L'équipe de l'EGCA

L'EGCA en quelques mots

L'Entente des Gestionnaires des Centres d'Accueil (EGCA) a été le premier regroupement d'organismes privés gestionnaires de structures sociales au Luxembourg. Sa constitution remonte au 14 juillet 1977. Elle compte actuellement 101 organismes membres, gestionnaires de structures dans les différents secteurs du champ social luxembourgeois : jeunes, femmes en détresse, personnes en situation de handicap, personnes sans abri, personnes âgées, aide à l'enfance et à la famille, etc.

Forte de plus de 35 années d'expertise dans la défense du secteur associatif, l'EGCA veut devenir le principal réseau d'organismes à visée sociale au Luxembourg. Elle est centrée à la fois sur la défense des prestataires de services non-lucratifs, sur la défense de l'économie sociale et sur l'advocacy en faveur des populations marginalisées.

L'EGCA n'est liée à aucun courant politique, à aucun mouvement religieux, à aucune institution publique ou privée. Elle est fondamentalement pluraliste et ouverte sur le monde.

L'EGCA défend les valeurs suivantes :

  • La liberté d'association et la défense du secteur sans but lucratif
  • Une société juste, tolérante, diversifiée, équitable et inclusive
  • Une société civile forte et engagée
  • La démocratie sous toutes ses facettes
  • Une citoyenneté égale pour tous.

Elle s'est donné les missions suivantes :

AIDER ET COORDONNER les propositions, initiatives et actions des organismes engagés sur le terrain de l'aide sociale et diffuser les innovations dans ce vaste réseau.

OFFRIR UN LIEU DE REFLEXION à l'ensemble des partenaires pour analyser des problèmes qui requièrent de nouvelles approches, pour mettre en œuvre de nouvelles formes d'action. Pour cela, elle organise colloques, journées d'études et anime des plates-formes permanentes et des groupes de travail ponctuels.

PROMOUVOIR UN DIALOGUE CIVIL REEL entre représentants des autorités publiques et représentants des différentes branches de la société civile organisée. Dans le secteur de l'action sociale l'EGCA revendique des négociations réelles entre représentants de l'Etat et représentants des gestionnaires, tant en ce qui concerne les grandes orientations des politiques sociales, qu'en ce qui concerne les modes de financement de l'aide sociale et les modes de coopération entre acteurs.

ASSURER une veille législative et réglementaire permanente et diffuser les résultats dans le réseau.

REPRESENTER dans le respect de leurs diversités les organismes auprès des pouvoirs publics. Par sa représentativité et sa capacité à synthétiser les points de vue des différents partenaires associatifs, elle est en mesure de présenter au législateur, aux pouvoirs publics et aux administrations les souhaits, les remarques, les mises en garde des associations, en tenant compte des différentes sensibilités associatives.

SOUTENIR TECHNIQUEMENT les organismes en développant leur capacité de gestion, tant sur le plan financier que sur celui des ressources humaines.

C'est dans le cadre de ses valeurs et de ses missions que l'EGCA désire suggérer différents sujets de réflexion et d'action à inclure dans le programme du futur Gouvernement luxembourgeois.

Valeurs

1. La liberté d'association et la défense du secteur sans but lucratif: mettre en avant la valeur spécifique du secteur associatif et sa contribution particulière à la société ; promouvoir la reconnaissance des organismes d'intérêt général, en particulier sa contribution économique, l'approche de gestion désintéressée et démocratique, le caractère d'intérêt général des services centrés sur les intérêts, le bien-être et la qualité de vie les personnes.

2. Une société juste, tolérante, diversifiée, équitable et inclusive promouvant la dignité humaine, la solidarité, le développement durable, la participation des citoyens, sur base d'un humanisme moderne et ouvert.

3 .Une société civile forte et engagée: développer un espace d'expression de la société civile entre les puissances du marché et les puissances publiques ; promouvoir un dialogue structuré entre les organismes sans but lucratif et les institutions publiques ; soutenir le droit du secteur d'être consulté sur les politiques sociales.

4. La démocratie sous toutes ses facettes et, en particulier, la démocratie participative: insister sur la place centrale du secteur associatif tant pour la valeur démocratique de la société que pour la cohésion sociale.

5. Un monde pour les citoyens: inscrire l'inclusion sociale, la démocratie et le développement de la société civile en permanence sur l'ensemble de l'agenda politique.